Rechercher
immo213

Commune d'Alger centre : plus de 3 milliards de dinars pour la mise en œuvre du PDAU

Dossier 29/10/2017

ALGER - La commune d'Alger centre a alloué plus de 3 milliards de dinars pour la mise en œuvre d'une partie du Plan directeur d'aménagement et d'urbanisme (PDAU) de la wilaya d'Alger, en vue de valoriser le centre urbain de la capitale et améliorer le cadre de vie de la population, a appris l'APS mercredi auprès du président de l'Assemblée  populaire communale (P/APC) d'Alger centre, Hakim Battache

Qualifiant le plan de "futuriste", M. Battache a mis en avant "la précision et la conviction" qui ont présidé tout au long de ces cinq dernières années la mise en œuvre du PDAU, car il s'agit, a-t-il dit, d'un programme ayant un grand intérêt pour la commune et le citoyen et a pour objectif de "revaloriser le centre urbain de la capitale en intégrant la mer comme élément structurant d'un projet d'aménagement harmonieux".

La situation financière confortable de la commune lui a permis de s'inscrire rapidement au plan national, et a apporté , en sus du programme tracé par la wilaya d'Alger, une contribution financière de l'ordre de 335 milliards de centimes pour la mise en œuvre du projet, a ajouté le même responsable, relevant que la commune d'Alger centre était encore en mesure d'injecter davantage de fonds au cours des prochaines années.

Soulignant les "innombrables" avantages de ce programme sur la commune et ses citoyens, M. Battache a cité l'amélioration du cadre de vie de la population, avec notamment un "changement radical" au niveau des habitations, des entrées des bâtiments, l'éradication des constructions anarchiques, outre la réparation des ascenseurs, l'installation de paraboles collective et l'embellissement des façades.

Dans ce contexte, la commune d'Alger centre a enregistré le relogement de plus de 620 familles, qui occupaient des caves et des terrasses, vers des logements sociaux décents, a fait savoir le P/APC d'Alger centre.

L'exécution du PDAU s'étale jusqu'à l'horizon 2035, la première étape qui a débuté en 2007 et s'étalera jusqu'à 2020 concerne l'embellissement de la capitale (plan stratégique du développement et d'embellissement de la wilaya d'Alger).

A ce sujet, le responsable local a affirmé que cette étape à permis à la capitale de recouvrir le titre d'"Alger la blanche", affirmant qu'elle était devenue une ville "méditerranéenne par excellence".

"55.000 anciennes bâtisses ont été programmées pour réaménagement et réhabilitation lors de la première étape (depuis 2007), selon les déclarations des responsables de la wilaya.

"Le taux d'avancement des travaux de réhabilitation et réaménagement dans l'environnement de la commune d'Alger est de 85%", précise la même source qui a annoncé le lancement dans les prochaines semaines des travaux de   réhabilitation et d'aménagement du vieux quartier Ahmed Chaib (rue Tanger), auquel a été allouée une enveloppe de 155 milliards de centimes, ajoutant que les travaux se dérouleront aux niveaux de ces bâtisses sous la houlette de l'Agence immobilière de la wilaya d'Alger".

Avec le lancement des travaux à la rue Tanger, la commune d'Alger centre connaitra une nouvelle étape, a indiqué M. Battache qui a précisé que la réhabilitation touchera, par la suite, les ruelles intérieures et les quartiers populaires à Debih Chérif, la Rue de la Liberté, Abban Ramadhan...etc.

"La population de la commune d'Alger centre est 75.000 habitants actuellement" a fait savoir M. Battache, relevant que ce nombre constitue un lourd fardeau pour la commune au vu de sa superficie de 770 hectares. Il a également jugé utile de procéder à la mise en œuvre d'une politique de proximité pour assurer la coordination entre le citoyen et le maire.

Le même responsable a indiqué, par ailleurs, que ce plan englobe la création des espaces verts et de loisirs ainsi que des stades de proximité au profit des habitants tout en exploitant rationnellement les parcs et jardins existants à l'image du Parc Beyrouth, Square Sophia, Parc de la Liberté et Jardin Tifariti, lesquels sont devenus des espaces publics propres et sécurisés.

Pour sa part, le directeur de l'Urbanisme de la wilaya d'Alger, Yazid Gaouaoui, avait déjà déclaré à l'APS, que ce "plan est marqué par la cohérence entre les communes et par la couverture de toute la wilaya" ajoutant qu'il "est porteur de perspectives ambitieuses pour l'Algérie à travers un véritable concept stratégique orienté vers le développement durable".

APS.DZ

Articles Récent