Rechercher
immo213

Dossiers

6
févr.
Ville de Sidi Abdallah : Une visite guidée
le vendredi 6 février 2015, IMMO213

Pour mener à bien la réalisation de ce projet, les pouvoirs publics ont créé, en 1997, l’Ansa (Etablissement public d’aménagement de l’Agglomération nouvelle de Sidi Abdellah), chargé par délégation d’aménager le site et d’encadrer la réalisation de programmes publics et privés.

Les responsables de l’Ansa ainsi que des représentants de l’APW d’Alger ont programmé une visite guidée pour les élus locaux et les journalistes dans le but de leur montrer  l’état d’avancement des projets au niveau de cette nouvelle ville.

Source : www.impact24.info

admin

4
févr.
Visitez l’Algérie avec une précision inouïe
le mercredi 4 février 2015, IMMO213

Google Earth vient de rendre sa version professionnelle gratuite et accessible à tous. Le logiciel cartographie depuis le satellite les villes du monde entier, avec une précision inouïe.

Des embouteillages d’El Biar aux dunes d’In Salah, vous pourrez épier l’Algérie depuis votre ordinateur gratuitement. Google Earth pro, une version améliorée du Google Earth que vous avez peut-être déjà utilisé pour tracer des itinéraires est désormais gratuite, soit un gain de 230 euros, le prix du logiciel auparavant. Deux clics et vous êtes à l’autre bout de l’Algérie.

Google Earth est un logiciel de cartographie avec une fonction satellitaire qui permet de visiter rue après rue, une ville et de repérer les détails. Certains lieux sont cartographiés, d’autres sont représentés avec des images de synthèse.

La version professionnelle permet  de mesurer certains espaces ouverts,  d’obtenir des données spécifiques comme la démographie ou même le trafic, et même de faire des vidéos en HD de votre itinéraire pour une visite en temps réel de la ville. Plusieurs filtres vous donnent accès aux espaces selon vos exigences. Vous pouvez même sélectionner l’heure à laquelle vous souhaitez voir la ville, de jour ou de nuit.

En revanche petit bémol, le logiciel est lourd et demande une bonne connexion pour le télécharger. Pour se le procurer vous devez vous rendre sur ce lien, et demander une clé d’activation. Une fois Google earth téléchargé vous entrez votre clé et il ne vous reste plus qu’à naviguer.

Source: www.tsa-algerie.com

admin

Un document de l’Agence nationale de régulation foncière (Aniref) recense quatre zones industrielles et plus d’une vingtaine de zones d’activités. Les zones industrielles de Oued Smar, El Harrach, Rouiba et Reghaïa s’étendent sur une superficie totale de 1 478 hectares tandis que les zones d’activité dont l’implantation touche la majorité des communes de la capitale, totalisent près de 170 hectares. Ces dernières sont placées sous la tutelle de l’Aniref de la wilaya d’Alger ou de la réserve foncière de la commune d’implantation. Cependant, l’état des lieux dans ces zones n’affiche aucune disponibilité pour l’affectation de nouveau projets.

En matière de types d’activité exercées au niveau de toutes zones de la wilaya d’Alger, le même document souligne la prédominance des industries textiles et cuirs, de transformation des métaux et de production agroalimentaire. La première activité englobe ainsi 1 881 entités alors que la seconde 1 607 et la troisième 1 233 unités. Au total, la wilaya d’Alger compte plus de 1 740 entreprises de production et de services, dont 308 publiques totalisant plus de 35 400 emplois et 10 641 privées employant plus de 111 300 travailleurs.

Pour synthétiser la dynamique du développement qu’observe la capitale ces dernières années, le rapport de l’Aniref souligne que «par son statut, sa taille, ses fonctions, Alger est la première ville d’Algérie. Elle comprend les plus importantes concentrations au niveau national de populations, d’activités de services, d’équipements, d’infrastructures, de centres de recherche, d’industries et de grands projets urbains». Le développement accéléré de la wilaya d’Alger n’est pas sans conséquence sur l’aménagement du territoire et la gestion des espaces urbains. Une étude réalisée par des experts de la Banque mondiale sur le développement de la wilaya d’Alger souligne que «différents plans d’urbanisme se sont succédé pour la ville d’Alger, mais apparemment sans grande efficience opérationnelle sur le terrain et sans grande cohérence dans la vision et la stratégie de développement à moyen et long termes de l’agglomération». Le même rapport cite un document officiel attestant que «tous les plans conçus depuis l’indépendance du pays ont apporté des fausses réponses à la métropolisation pour différentes raisons énumérées par les auteurs du document et dont la principale réside dans leur incohérence». Analysant la politique d’aménagement urbain menée dans la capitale entre 1998 et 2008, les experts de la Banque mondiale accablent davantage les pouvoirs publics dans un chapitre intitulé «Du grand projet urbain pour la capitale à la révision du PDAU, la navigation à vue».

Sur cette lancée, il est constaté qu’«après la dissolution du gouvernorat d’Alger en 2000 pour des raisons d’inconstitutionnalité, l’essentiel de la pratique planificatrice des autorités de la wilaya, qui ont repris les choses en mains, a consisté à essayer de caser les différents programmes de logements sociaux, d’équipements publics et de voirie en fonction des disponibilités foncières qui ont dicté les opportunités de localisation de ces programmes».

Mourad Allal

Source : http://leconews.com/fr/actualites/nationale/industries/

 

admin

3
févr.
Aménagement des parcs industriels
le mardi 3 février 2015, IMMO213

L’Agence Nationale d’Intermédiation et de Régulation Foncière, lance un appel à présélection national et international restreint en vue de l’établissement de la short list d’entreprises qualifiées pour la réalisation de travaux d’aménagement des parcs industriels.

Le présent avis s’adresse aux entreprises de réalisation spécialisées ayant capitalisé des expériencesqui disposent de capacités et de ressources nécessaires pour l’exécution des travaux prévus dans le cahier des charges.

A ce titre, ces entreprises doivent :

  1. Disposer d’un certificat de qualification et de classification professionnelle catégorie 6 ou plus de la classification algérienne pour l’activité principale en travaux publics ou hydrauliques. Les entreprises étrangères doivent justifier d’une qualification équivalente dans leur pays d’origine, délivrée par les autorités officielles du pays du siège social de l’entreprise.
  2. Disposer d’une expérience minimale d’au moins cinq (05) années d’activité  dans le domaine.
  3. a)réalisé au moins un des projets:
  • un parc industriel, ou un espace urbain, d’au moins 50 ha ;
  • un des projets de construction en travaux neufs, en lot unique, d’un linéaire d’au moins 10 km de :
    • route (ou dédoublement d’une route nationale en travaux neufs);
    • assainissement des eaux usées et drainage des eaux pluviales ;
    • alimentation en eau potable.
  1. réalisé un ouvrage intégrant une galerie technique pour le passage des réseaux.

L’expérience spécifique est justifiée par des attestations de bonne exécution délivrées par un ou des maitre(s) de l’ouvrage et peuvent concerner un même site ou des sites différents.

Dans le cas d’un groupement d’entreprises, le groupement doit satisfaire à l’ensemble des exigences prévues ci dessus.

Chacun des membres du groupement doit répondre aux exigences ci-dessus et justifier de la réalisation d’au moins un des projets prévus au point 3.

 

Le cahier des charges peut être retiré, contre la somme non remboursable de 5.000 DA, auprès du:

 

Bureau des marchés de l’ANIREF, Direction Générale de l’ANIREF
13, avenue MustaphaSayed El Ouali (ex. Debussy) Alger
Tel: 021 71 77 87/   Fax: 021 61 67 50

 

Les dossiers de candidatures, constitués des pièces listées dans l’article 13 du cahier des charges,sont présentés dans une enveloppe cachetée et fermée, libellée au nom du candidat. Sous peine de rejet, cette enveloppe est mise dans une enveloppe extérieure anonyme et fermée, portant la mention :

 

Appel à Présélection national et international restreint N° 01/S.L.- R/2015
en vue de l’établissement de la short list d’entreprises qualifiées,
en vue de la réalisation des travaux d’aménagement des parcs industriels.

-Candidature à ne pas ouvrir-

 

 

La durée de préparation des dossiers de candidature est fixée à quarante-cinq(45) jours à compter de la date de la première parution de l'avis de présélection dans l'un des quotidiens nationaux ou dans le BOMOP.

Les dossiers de candidatures doivent être déposés à l'adresse indiquée ci-dessus, le dernier jour de la durée de leur préparation avant 12h00 (heure locale).  

Les plis seront ouverts en présence des représentants des candidats qui souhaitent assister à la séance publique d'ouverture des plis, prévue le jour correspondant à la date de dépôt des dossiers de candidature, à 12h00 (heure locale) au siège de la Direction Générale de l’Agence Nationale d’Intermédiation et de Régulation Foncière.

Source : http://www.aniref.dz/

admin

ALGER- Le ministre de l'Habitat, de l'urbanisme et de la ville, Abdelmadjid TEBBOUNE, a annoncé mardi à Alger, l'introduction dans le nouveau programme quinquennal du secteur 2015-2019, d'une nouvelle formule de logement: l'auto-construction, à travers le lotissement de terrains.

Lors d'une réunion avec les directeurs de l'urbanisme, de l'ingénierie et de la construction, M. Tebboune a précisé que "cette nouvelle formule offre au citoyen l'opportunité de réaliser lui-même son propre logement après acquisition d'une parcelle de terrain et d'une aide financière de l'Etat, à condition de respecter le plan d'urbanisme".

Le lotissement de terrains touchera dans une première étape les wilayas du sud et des Hauts plateaux puis les wilayas du nord dans une seconde étape.

Selon les chiffres du ministère de l'Habitat, 1.098 sites, concernés par le parcellement des terres, ont été localisés, jusqu'à début février, dans 425 communes des Hauts plateaux et du sud.

La superficie globale de ces sites est de 6.699 hectares, permettant la distribution de 295.394 lots de terrains, indique des chiffres du ministère.

La réception des dossiers relatifs au lotissement de terrains a débuté il y a quelques mois dans certaines wilayas. Le nombre des dossiers déposés jusqu'au début de l'année en cours a atteint 146.756 dossiers dont 11.891 ont été traités.

Le ministère aspire à augmenter le nombre de parcelles de terrain destinées à l'auto-construction à près 400.000 à fin 2015, contre 295.000 parcelles actuellement.

auto-construction sur une superficie aussi importante est de nature à faciliter le règlement de la crise du logement à l'horizon 2019.

M. Tebboune a appelé les Directeurs de l'urbanisme dans chaque wilaya à intensifier leurs efforts pour déterminer les terrains concernés par cette formule, estimant qu'il s'agissait là de "l'une des priorités du secteur en matière d'urbanisme".

Il a, en outre, préconisé d'accorder un intérêt particulier à l'aspect architectural lors de l'opération de lotissement de terrains de manière à s'assurer que les terrains morcelés peuvent accueillir des cités intégrées où les autorités publiques n'auront pas de difficultés à intervenir pour y construire les structures nécessaires (écoles, centres de santé, espaces publics, marchés, mosquées et autres).

"Nous ne voulons pas reproduire les bidonvilles et l'habitat précaire, mais plutôt construire des cités qui seront le coeur battant des villes futures, avec l'aide de l'Etat et des citoyens", a ajouté le ministre.

Source : http://www.aps.dz/economie/

 

admin

Articles Récent